google69aa7e5f888c0f2a.html

Assemblée Générale du 22 avril 2017

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE SAMEDI 22 AVRIL 2017 Lieu : Maison des associations, Lyon

La convocation a été adressée par e-mail et courrier à tous les membres de l’association dans le délai légal.
L’assemblée générale est précédée d’une conférence du Professeur Philippe Icard intitulée : « Diversité du métabolisme dans les cancers : pistes pour les traitements »
Le Secrétariat est assuré par Valérie Damian, secrétaire en exercice.
L’ordre du jour comprend :

1/ le compte-rendu d’activité présenté par le président

2/ le compte-rendu financier présenté par le trésorier

3/ le relèvement du montant de la cotisation des membres

4/ le renouvellement des membres du Conseil d’Administration 5/ Questions diverses
A 14h30 le Président constate que 156 adhérents sont présents ou représentés. Le nombre d’adhérents s’élevant à 332, le quorum est atteint. L’assemblée peut donc valablement délibérer.
Le président ouvre donc la séance.
• 1/ Compte rendu d’activité : • Le compte rendu d’activité est effectué par M. Steyaert.
L’année 2016 a été marquée par les difficultés provoquées par Laurent Schwartz suite à sa démission. Utilisation non autorisée du ficher des adhérents, et actions hostiles sur le site internet qui a dû être entièrement restauré. Cela a demandé un travail considérable aux bénévoles qui ont remis à plat l’ensemble des données administratives, et comptables.
L’activité principale de l’association a été poursuivie, avec les réponses et la fourniture d’informations et d’aide aux malades à travers de très nombreux contacts. A ce jour 2.582 personnes malades ou non ont pris contact avec l’association. Cette action est effectuée par Brigitte Mougel, salariée et par M. de la Brière, fondateur bénévole, qui, à presque 76 ans, ne peut plus assumer cette tâche de façon aussi intense.
Une remise en question du fonctionnement a donc été nécessaire et l’embauche d’une nouvelle salariée indispensable. Leïla Bonnet a été embauchée le 12 février 2017. Sa mission consiste à répondre aux malades mais également à assurer le suivi et le développement de l’association ainsi que la recherche de financement. Cette embauche fait l’objet d’ un contrat aidé de 6 mois. Le développement de l’association dépend des financements de l’association et de l’engagement de ses membres.

Perspectives 2017 :
L’association arrive aujourd’hui à une phase de transition au cours de laquelle l’implication des membres s’avère nécessaire, en particulier des membres du conseil d’administration. Les appels sont de plus en plus nombreux de la part de malades qui recherchent des alternatives, il faut donc faire connaitre le traitement métabolique et les autres possibilités.
Pour cela, plusieurs actions sont envisageables :
– Assurer un suivi plus précis des malades contactant l’association pour permettre de récolter des données statistiques précises qui accroîtront la crédibilité et la visibilité de l’association – Développer la communication sur le traitement métabolique et l’association : relations presse avec journalistes spécialisés, articles sur sites internet, réseaux sociaux… – Développer des actions de lobbying : interventions lors de congrès médicaux, pétitions…
Sans oublier la mission de base de l’association : répondre aux malades et leur donner des informations sur le traitement métabolique (via conférences, articles spécifiques…)
Conditions : – Nécessaire implication des membres du conseil d’administration et des adhérents – Recherche de financements complémentaires pour perpétuer les actions actuelles et permettre le développement de l’association
Le rapport d’activité est soumis au vote des présents et représentés : Vote : Contre 0, Abstention 0, pour 156 Le compte rendu d’activité est adopté à l’unanimité

• 2/ Compte rendu financier : Le compte rendu financier est effectué par M. Vilars, trésorier

Bilan 2016 : Charges : – 47338,19€ Produits : + 46928,63 Résultat 2016 : -409,56€

Comparatif 2015 : Charges : – 69072€ Produits : +71714€ Résultats 2015 : +2642€

La diminution des charges en 2016 provient en grande partie de l’arrêt de l’activité de recherches effectuées en 2015 sur des souris. La recherche fut d’abord effectuée en Iran sur des produits complémentaires au traitement métabolique tels la Metformine, puis vérifiée par un par un laboratoire allemand indépendant, qui n’e l’a pas validé. Cet échec à conduit à l’arrêt de cette recherche.
La diminution des recettes en 2016 provient de l’arrêt des recherches, celles-ci ayant été fait l’objet d’appels aux dons spécifiques qui n’ont pas été renouvelés.
Le bilan 2016 fait donc apparaître une diminution du budget par rapport à 2015 liée à l’arrêt d’une activité particulière mais également une bonne santé générale de l’association avec un budget à l’équilibre.

Perspectives : Budget 2017 Le budget 2017 a pris pour modèle le budget 2016. Il repose sur l’hypothèse que le montant des cotisations et des dons sera identique. Mais il intègre également les charges supplémentaires liées à l’embauche d’une nouvelle salariée en CDD de 6 mois (cf. compte rendu d’activités). Ainsi le résultat prévisionnel final fait-il apparaître un déficit de 5329€ qu’il sera nécessaire de combler.
Le rapport financier est soumis au vote des présents et représentés : Vote : Contre 0, Abstention 0, pour 156 Le compte rendu d’activité est adopté à l’unanimité

3/ Relèvement du montant de la cotisation : Rappel : les membres de l’association paient une cotisation annuelle dont le montant est de 10€. Compte tenu des besoins financiers de l’association et de la faiblesse du montant de l’adhésion, le Bureau propose un relèvement de cette adhésion à 20€ par personne. En faisant l’hypothèse que le nombre d’adhésion 2017 reste identique, cette proposition permettra de prendre en charge une partie des charges supplémentaires de l’association.
Cette proposition est soumise au vote des présents et représentés : Vote : Contre 0, Abstention 0, pour 156 La proposition est adoptée à l’unanimité, la cotisation est relevée à 20€, à compter du 23 avril 2017.

• 4/ Renouvellement des membres du conseil d’administration : Se représentent en tant que membres du conseil d’administration : – Jean Marc Steyaert – Patrick Vilars – Gilles Leroy de la Brière – Virginie Damian – Philippe Icard – Roland Mougel – Brigitte Vincent Se présentent en tant que nouveau membre du conseil d’administration : – Clarisse Buisson – Gilles Gauthier – Gérard Germain – Elisabeth Schwal
La constitution du nouveau conseil d’administration est soumise au vote des présents et représentés dans son ensemble.
Vote : Contre 0, Abstention 0, pour 156

La constitution du nouveau Conseil d’administration est adoptée à l’unanimité

Constitution du nouveau bureau : Les membres du conseil d’administration se réunissent alors pour élire les membres du bureau et répartir les fonctions. Présents : Jean Marc Steyaert, Patrick Vilars, Gilles Leroy de la Brière, Virginie Damian, Philippe Icard, Roland Mougel, Clarisse Buisson, Gilles Gauthier, Elisabeth Schwal Excusés : Brigitte Vincent, Gérard Germain Monsieur Jean Marc Steyaert est reconduit dans la fonction de Président de l’Association. Monsieur Gilles de La Brière est élu Président Adjoint, et Délégué Général. Monsieur Patrick Vilars est reconduit dans la fonction de Trésorier Madame Virginie Damian est reconduite dans la fonction de Secrétaire Générale. Monsieur Gérard Germain prend en charge le suivi de l’informatique et du fonctionnement du site. Il représentera localement l’ACM dans le développement du traitement métabolique à Madagascar.
Vote : Contre 0, Abstention 0, pour 9
Le Président Jean Marc Steyaert nouvellement élu remercie l’ensemble des membres et propose une date pour une première réunion de travail du Conseil d’administration. La date du samedi 17 juin est retenue.

Intervention de Monsieur de La Brière s’adressant aux nouveaux membres du conseil d’administration, et aux membres présents. Il demande à tous d’être actifs dans la mesure de leurs possibilités et de leurs compétences. Que veut dire actifs : Cela veut dire participer. Tant en partageant certaines responsabilités, qu’en apportant des idées et des réflexions. En participant aussi à la réflexion et aux prises de décisions lors des séances du conseil d’administration.
Normalement le CA comporte les postes suivants : Président.. Il représente l’association vis-à-vis des tiers et des autorités, et assume la responsabilité des actes de l’association. Président adjoint : Il est le remplaçant statutaire en cas de vacance du Président. En outre il aide ce dernier dans la gestion de l’association et sa représentation vis-à-vis des tiers. Le trésorier. Qui gère les comptes et les ressources de l’ACM Le trésorier adjoint. Qui lui apporte son concours. Ce poste n’est pas assumé aujourd’hui. Le secrétaire général : Il s’occupe des formalités vis-à-vis de la préfecture, gère les assemblée, les convocations, les procurations, les envois, etc… Le secrétaire général adjoint : ce poste n’est pas assumé aujourd’hui. Le responsable informatique.
Par ailleurs nos objectifs de communication ne sont pas assumés aujourd’hui : – animation du site, publications, témoignages – préparation d’évènements, conférences entr’autre. – relations presse -sensibilisation des médecins. -établissement de statistiques
Il y a un énorme travail à mettre en route et à organiser.
Il faudrait également quelqu’un qui se charge des questions juridiques.
De même financièrement nous devons trouver des ressources pour pouvoir garder le personnel nécessaire pour répondre aux appels des malades.
Un échange de questions et de réponses, tant à caractère général que particulier à lieu.

L’ordre du jour étant épuisé et aucune autre question n’étant posée, le président remercie les personnes présentes, en particulier ceux et celles qui ont promis d’apporter leur concours, il lève la séance à 16h00.

Le Président de séance Jean Marc Steyaert          La Secrétaire de séance :  Virginie Damian

 

Rapport moral à l’Assemblée Générale du samedi 22 avril 2017 à 13h30
Chers amis,
Une nouvelle année s’est écoulée pour notre ACM. Il est donc juste de faire le bilan et d’envisager la poursuite de notre action.
La rupture, quelque peu tumultueuse, avec Laurent Schwartz a eu des répercutions sensibles sur l’accès à notre site qui a dû être fermé pendant 3 mois puis nettoyé par mesure de sécurité et enfin reconstruit entièrement sur des bases professionnelles. Il est clair que certains de nos adhérents ont été perturbés par la situation qui n’a cependant pas stoppé l’activité d’information menée par G. de la Brière et P. Vilars principalement et qui ont souvent dépassé les 35 heures par semaine et à qui nous devons adresser un grand merci. P. Vilars a également entrepris un gros travail de nettoyage de notre comptabilité qui est maintenant à jour. Le mode de fonctionnement de notre assistante, Mme Brigitte Mougel, est maintenant parfaitement rodée ; c’est elle qui accueille en première ligne les demandes et questions et qui prépare le travail de G. de la Brière, P. Vilars et moi-même. Cependant il n’était pas possible de maintenir longtemps la charge de travail imposée en particulier à G. de la Brière qui a besoin de beaucoup plus de temps pour s’occuper entre autres de son épouse. Nous avons donc proposé et adopté en CA du 7 janvier et du 25 mars 2017 le renforcement de l’équipe d’accueil et nous avons accueilli à temps partiel, sur un contrat aidé, Mme Leila Bonnet. Son expérience du travail associatif devrait nous permettre d’augmenter nos relations avec les acteurs socio-économiques de la région en amplifiant les actions telles que conférences (1 en Haute-Savoie, 1 à la Réunion), paquets-cadeaux pour Noël, qui ont été menées cette année. Ce renforcement des structures demande évidemment des ressources. Nous avons obtenu deux soutiens réguliers sous la forme de mécénats qui devraient se développer. Par ailleurs il faudra développer de façon importante nos activités pour assurer la pérennité économique et pouvoir envisager le financement des travaux de recherche. Dans l’immédiat nous avons jugé nécessaire de procéder à une augmentation, bien modeste, des cotisations et de poursuivre avec insistance l’appel aux dons.
Nous cherchons en particulier à pouvoir financer une étude prospective sur le traitement métabolique des cancers des chats et chiens ; le protocole a été établi par S. Doliger et devrait servir de point de départ pour lancer d’autres études dans les services hospitaliers.
Avec l’aide du Prof. P. Icard, nous avons déjà établi un contact scientifique avec un service hospitalier de l’AP-HP qui devrait conduire à des essais thérapeutiques en bonne et due forme. Vous aurez compris au cours de sa conférence que les choses bougent à l’international. Je dois également mentionner l’action innovante de G. Germain qui négocie avec les autorités gouvernementales de santé malgaches la mise en place d’un réseau de lutte anti-cancéreuse selon l’approche métabolique, s’appuyant sur les traditions médicales et médicamenteuses de Madagascar et se pliant aux contraintes économiques d’un pays en voie de développement. L’ACM a donné son soutien à cette initiative prometteuse.
Comme vous le voyez, le champ des potentialités est vaste. Nous avons besoin de votre soutien actif pour faire connaître le traitement métabolique, faire reconnaître ses potentialités par le milieu médical et, au bout du compte, améliorer l’avenir des millions de gens qui souffrent de cette terrible maladie. Merci pour votre présence et votre aide.
J-M Steyaert, président

2 réponses à Assemblée Générale du 22 avril 2017

  1. Bonjour,

    Merci encore à toute l’équipe de l’association.

    Serait il possible de publier un compte rendu des questions réponses durant cette réunion et quelques informations sur les évolutions du traitement métabolique à l’international?

    • Bonjour,
      Nous n’avons pas fait de relevé des questions posées lors de l’exposé qui précédait l’assemblée générale car le sujet très complexe de l’origine métabolique des cancers pour déterminer les possibilités de points de blocage ne le permettait pas étant très technique.
      En ce qui concerne la recherche internationale il y a un intérêt accru pour la voie métabolique démontré par une augmentation du nombre d’articles publiés sur le sujet. mais ce ne sont, pour l’instant que des résultats d’essais de laboratoire, il n’y a pas encore d’étude de grande envergure.
      P.Vilars

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.